Pascal Badache

Vice-président du conseil consulaire
Conseiller consulaire
Circonscription du danemark

Chambre à louer : comment éviter les arnaques ?

Chambre à louer : comment éviter les arnaques ?

Chambre à louer : comment éviter les arnaques ?
En cette période de l’année, où la demande de chambres à louer dépasse largement l’offre, certaines personnes peu scrupuleuses, très souvent des « scammers » (un « scammer » est un professionnel de la fraude, le plus souvent basé à l’étranger dont le seul but est de vous soutirer une somme d’argent par divers moyens), appâtent de potentiels locataires (de potentielles proies) en proposant des chambres ou des logements à louer qui n’existent pas ou qui ne leur appartiennent pas. Souvent, les « scammers » proposent de belles chambres très abordables avec photos à l’appui.
Dans le doute n’envoyez jamais d’argent !

Cas récent
Récemment, un de nos compatriotes s’est vu proposer une chambre. Les échanges se sont faits par email. La personne a versé une caution, un dépositum, et une fois sur place, à l’adresse indiquée, personne ! Elle a donc contacté son loueur, pardon son « scammer », et ce dernier a prétexté être en déplacement, lui a proposé de prendre une chambre d’hôtel pour une ou deux nuitées et qu’elle serait remboursée. L’objectif était de gagner du temps. La chambre n’existait pas !

Malheureusement, ce n’est pas la première ni la dernière.

Quelques conseils pour éviter de se faire arnaquer
Plus vous en savez, moins il y a de risque de se faire avoir ! Un petit coup de fil au loueur lève souvent le doute, s’il hésite à répondre à vos questions, cela peut laisser sous-entendre qu’il ne connaît pas les environs et encore moins l’appartement dans lequel se trouverait « votre future chambre ». Des photos récentes sont les bienvenues. Vous pouvez aussi questionner le loueur et vérifier sur Google Maps l’exactitude de la localisation (Églises, commerces, universités,  mairies,…).

Une autre astuce ? Oui j’en ai une…
Rejoignez un groupe social genre Facebook à Copenhague et proposez une bière, un repas, un ciné ou ce qui est dans vos moyens et osez : demandez à l’un de vos nouveaux « amis » de vérifier l’exactitude des informations, que le loueur et la location existent bien, voire même, pour une bière de plus, de prendre une photo de la chambre.

Pascal Badache

 

Posté le dans Actualités
Votre conseiller des Français de l’étranger

Conseiller élu en 2014 et en 2021